Comment créer une landing page ?

La landing page ou page de destination est consultée par des visiteurs qui, en cliquant sur le lien, ont manifesté un intérêt pour votre contenu. Il peut s’agir d’un essai gratuit, d’un livre blanc, d’un rapport, ou bien encore d’un entretien avec un expert. L’essentiel est que cette offre gratuite soit à forte valeur ajoutée pour vos clients. C’est cette qualité du contenu qui les poussera à atterrir sur cette landing page et à compléter le formulaire qui y figure.

Dans cet article, Cleever vous décrit les étapes à suivre et vous donne les outils nécessaires pour créer une landing page qui convertit du prospect ! 🔥

Structure d'une landing page

Une landing page efficace se compose de cinq éléments :

  • Un titre captant l’attention des lecteurs
  • Une image pertinente résonnant avec votre public 
  • Un formulaire générant des leads 
  • Un call-to-action engageant
  • Un corps de texte informant les visiteurs et les invitant à compléter le formulaire.

Étapes pour créer sa landing page

Etablir votre Buyer Persona

Faire des enquêtes auprès de vos clients et des recherches en ligne pour savoir à qui vous vous adressez est l’élément essentiel avant de vous lancer dans la création de votre landing page. En définitive, vous devez apprendre à connaître votre Buyer Persona pour adapter le contenu de votre landing page. Consultez notre article à ce sujet pour en savoir plus. 

Ecrire un titre accrocheur pour votre landing page

Selon Hubspot, cinq fois plus de personnes lisent le titre d’une landing page que le nombre de personnes qui lisent le corps du texte. Écrire un titre accrocheur est donc indispensable si vous souhaitez retenir l’attention. 

Un titre court et précis, laissant à l’internaute le soin de la réflexion est ce que vous devez atteindre. Vous pouvez opter pour la simplicité,  jouer sur le suspense ou encore faire que les mots comptent. 

Exemples de titre accrocheurs : 

  • « 10 entreprises B2B dont les pages Facebook sont brillantes ».
  • « Vous pensez que Facebook n’est utile que pour les entreprises B2C ? Ces 10 entreprises vont vous faire changer d’avis ».
  • « Facebook pour le B2B : 10 entreprises qui ont tout compris ».

Cibler les bons mots clés

Cela peut prendre du temps, mais si vous voulez obtenir de meilleurs résultats, vous devez vous intéresser aux mots clés (lien guide content marketing). Les choisir correctement pour que les moteurs de recherche classent votre landing page en haut des résultats est important. Gardez à l’esprit que les mots-clés qui génèrent le plus de trafic sont plus difficiles à atteindre et que vous devrez peut-être enchérir sur certains. Commencez par dresser une liste de mots pertinents pour votre landing page !

Une image vaut 1000 mots

Ce n’est pas la première fois que vous l’entendez, alors appliquez le. Selon une étude réalisée par Microsoft en 2018, la durée d’attention moyenne est de 8 secondes. 8 secondes pour impressionner votre visiteur… en image et vidéo c’est plus réaliste non ?!

Les infographies sont un bon moyen d’optimiser votre landing page. En utilisant du contenu visuel de qualité, vous dirigez votre visiteur exactement où vous voulez qu’il se rende et, éventuellement, agisse.

Choisir votre Call to Action (CTA)

En un coup d’œil, vos visiteurs doivent savoir qui vous êtes et ce que vous faites. Un CTA direct qui ne les fait pas hésiter à appuyer sur le bouton pour quitter votre page vous permettra d’obtenir plus de prospects. D’autre part, lors de la conception d’un bouton CTA, assurez-vous d’utiliser des couleurs vives et audacieuses qui se démarquent. 

Pour que votre CTA fonctionne, il doit être placé sur un contenu qui reçoit un maximum de trafic. Pour cela, vous devez déterminer les pages qui attirent le plus de visiteurs. Ensuite, le call to action devra être placé à un endroit stratégique :

  • Bannière affichée sur un angle du site
  • Menu latéral
  • Fin d’un article

Pour que votre call-to-action convertisse, vous devez tenir compte de quatre éléments : le design, le message, l’emplacement et faire des tests ! En suivant ces bonnes pratiques, vous devriez avoir des améliorations dans vos taux de conversion et dans la croissance de votre entreprise. 

Voici quelques astuces pour rédiger vos call-to-action dans votre landing page : 

  • Rédiger une proposition de valeur efficace : votre message doit être clair, explicite et facile à comprendre. En cliquant sur votre CTA, la personne doit comprendre tout de suite ce qu’il va se passer et les bénéfices qu’il va pouvoir en tirer. 

  • Utiliser des verbes d’action : privilégiez des verbes d’action en utilisant l’infinitif (“télécharger l’étude de cas X”), l’impératif (“téléchargez l’étude de cas X”) ou encore la première personne de l’indicatif (“Je télécharge l’étude de cas X”). 

  • Être concis : Si votre CTA est sous forme de bouton, soyez concis, limitez vous donc à 5 mots.

  • Créer un sentiment d’urgence : pour attirer l’attention d’un client potentiel, vous pouvez utiliser des termes temporels. Ceci montrera aux internautes que l’offre que vous proposez est temporelle et qu’ils ne pourront plus en profiter dans un futur proche.

Optimiser ses balises SEO

Les pages de destination optimisées selon les meilleures pratiques en SEO sont plus susceptibles de générer du trafic qualifié. Dès lors, il est plus facile pour les visiteurs de trouver votre page et pour les moteurs de recherche de comprendre le but de votre landing page.

Lors de l’optimisation de votre landing page, vous devez faire attention aux éléments suivants : 

  • votre balise de titre idéale doit se situer autours de 60 caractères environ 
  • vos meta-descriptions résument essentiellement le contenu de votre page
  • votre balise d’en-tête doit contenir vos mot-clés principaux 
  • vous devez ajouter du contenu textuel en lien avec vos mots clés en plus de vos visuels (alt description)

Mettre en avant vos avis et recommandations dans vos landing pages

Selon une étude, 91% des consommateurs font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations personnelles. Cela démontre l’importance des recommandations. Qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service, les avis recueillis peuvent faire basculer votre prospect en client.

Que ce soit par le biais de témoignages et commentaires clients, l’obtention de certifications, la mise en avant du logo de vos partenaires ou encore du storytelling, ajoutez-les à votre landing page !

Lier la page de destination à une annonce publicitaire

Pour plus de conversion, vous pouvez relier votre page de destination à une annonce publicitaire, par exemple : Google Ads sur le réseau recherche ou bien un post sponsorisé Instagram… Cependant, l’annonce publicitaire seule n’est pas suffisante. En effet, votre page de destination se doit être à la hauteur, sinon tous vos efforts auront peu servis. Suivez bien les conseils précédents pour optimiser la page et réutilisez les mots clés choisis pour enrichir votre annonce publicitaire.

Suivre vos KPIs

Le plus gros du travail a été fait, votre landing page est lancée. Maintenant, vous devez mesurer ses performances. Le suivi de vos KPIs vous fournit de nombreuses informations précieuses sur la façon dont vos visiteurs se sont retrouvés sur votre site page de destination

Tous ces rapports et analyses vous aideront à développer le bon plan publicitaire et à optimiser votre landing page.

Landing Page

Conclusion

Pour conclure, votre landing page doit être simple, structurée et donner des informations concises et directes. Elle doit permettre au lecteur d’en consommer le contenu rapidement (8 secondes !). 

A vous de jouer ! 🚀

Si vous souhaitez savoir pourquoi une landing page est indispensable pour votre PME lisez cet article : https://www.cleever.co/marketing/la-landing-page-outil-indispensable-pour-votre-pme/

Leave a Reply