5 exemples d’e-mails de prospection réussis

Un e-mail de prospection, comme son nom l’indique, est un moyen pour acquérir de nouveaux clients. Il est donc très important de savoir le construire et de le maîtriser pour réussir votre prospection.

Mais comment faire pour réussir à en rédiger un bon ? Le contenu de votre e-mail de prospection doit être soigné et l’envoi doit s’effectuer au meilleur moment. Cependant ces deux paramètres ne sont pas suffisants. Pour vous aider, Cleever vous donne quelques astuces pour bien réussir votre e-mail de prospection ainsi que 5 exemples d’e-mails de prospection bien travaillés.

e-mail de prospection

Avoir une structure aérée

La structure de votre e-mail de prospection est un point-clé pour une bonne première impression. Votre mail de prospection ne doit pas être trop long (une dizaine de lignes). Vous devez favoriser un e-mail aéré en plusieurs paragraphes et ainsi projeter une lecture agréable et que votre prospect ait plaisir à lire. 

 

Établir un plan

Pour bien aérer votre votre e-mail le plan à suivre est le suivant :

  • Se présenter
  • L’objet principal de l’e-mail, le pourquoi
  • Apporter des solutions
  • Inclure un call-to-action.

Avec de la motivation et du savoir-faire, les clients viendront naturellement vers vous.

L’e-mail de prospection d’introduction

Exemple 1 : féliciter votre cible

Grâce aux réseaux sociaux, renseignez-vous sur vos cibles et détectez leurs récents succès pour lesquels vous pourriez les féliciter : articles, nouveaux services, levée de fonds … Pour que vous ayez une idée précise de ce qu’est un mail de félicitation nous vous proposons ci-dessous un exemple. 

e-mail de prospection

Caractéristiques : 

  • L’objet doit contenir le nom de l’entreprise
  • L’e-mail est adressé au prospect en utilisant son prénom
  • L’expéditeur se présente et indique son rôle dans votre entreprise
  • Il utilise une accroche personnalisée en fonction de l’activité du destinataire
  • Il apporte de la valeur en proposant du contenu informatif

La signature inclut le nom, le prénom, le nom de l’entreprise, un lien vers le site, un calendrier et les coordonnées complètes.

Exemple 2 : la résolution de problème

Votre service permet de résoudre une problématique ou de répondre à un besoin. Soulignez le besoin de votre prospect et montrez comment vous pouvez l’aider. 

e-mail de prospection

Exemple 3 : la critique constructive

Vous avez navigué sur le site web de l’entreprise. Vous avez pu voir sa stratégie marketing, sa brochure … Pointez leur leurs forces et leurs faiblesses ainsi que les solutions que vous pouvez leur apporter.  

e-mail de prospection

Exemple 4 : curiosité

Attiser la curiosité de votre prospect est un bon moyen de donner envie d’ouvrir et de lire votre email. Ainsi, identifiez auparavant ce qui rendra curieux la personne que vous contactez.

e-mail de prospection

Exemple 5 : e-mail de relance

Après votre email de prospection laissez passer quelques jours (3 à 10 jours en moyenne). Durant ce temps vous pourrez procéder à la phase d’analyse, et préparez votre e-mail de relance.

Votre email de relance doit être direct et plus court que celui de prospection. De plus, il doit être aussi incitatif : favorisez le passage à l’acte plus que jamais !

e-mail de prospection

Conclusion

Nous espérons que ces différents exemples d’e-mails vous aideront à améliorer le taux d’ouverture de vos emails de prospection. Si vous avez toujours des taux d’ouverture faibles, n’hésitez pas à nous contacter ! On serait ravi de pouvoir échanger avec vous ! 

Pour aller plus loin, on vous invite à lire notre guide sur l’inbound marketing B2B.

Leave a Reply